Explorer ChatGPT

Dans l’univers impitoyable du marketing, une tendance bizarre émerge : les pros se réfugient derrière ChatGPT pour combler leur vide créatif et génèrent des kilomètres de textes insipides destinés à être référencés par Google. Vous avez forcément remarqué tous ces articles longs, sans intérêt avec un titre alléchant qui vous a bien attiré — nommé affectueusement dans le milieu des titres “putaclics”. Exemples :

Depuis fin 2023, avec l’avènement de ChatGpt et de Midjourney, on voit une profusion de contenus — parfois intéressants, souvent magnifiques. Cependant, l’industrie de la création de contenu a du mal à dompter ces nouveaux phénomènes inflationnistes, et les entreprises ne comprennent plus où est la valeur. Autrement dit, si on peut générer une image originale en quelques secondes, un texte omplexe et documenté en une poignée de minutes, à quoi sert votre expertise ? De mon côté, je m’amuse de constater à quel point un Midjourney est proche d’un brief créatif. En plus synthétique, d’accord, mais c’est bien un brief. On a le sujet, le style, l’angle de vue, la dominante chromatique, le plan, principal, secondaire, etc…

Bref, disons qu’un bon design est une émotion rendue tangible que l’on choisira parmi une infinité d’itérations créatives. L’IA peut proposer de la matière première créative : textes et images, mais l’étape cruciale où on devra faire un choix est un moment vertigineux qui nous est réservé à nous humains — car il est profondément organique, risqué.