Explorer ChatGPT

Dans l’univers impitoyable du marketing, une tendance bizarre émerge : les pros se réfugient derrière ChatGPT pour combler leur vide créatif et génèrent des kilomètres de textes insipides destinés à être référencés par Google. Vous avez forcément remarqué tous ces articles longs, sans intérêt avec un titre alléchant qui vous a bien attiré — nommé affectueusement dans le milieu des titres “putaclics”. Exemples :

Depuis fin 2023, avec l’avènement de ChatGpt et de Midjourney, on voit une profusion de contenus — parfois intéressants, souvent magnifiques. Cependant, l’industrie de la création de contenu a du mal à dompter ces nouveaux phénomènes inflationnistes, et les entreprises ne comprennent plus où est la valeur. Autrement dit, si on peut générer une image originale en quelques secondes, un texte omplexe et documenté en une poignée de minutes, à quoi sert votre expertise ? De mon côté, je m’amuse de constater à quel point un Midjourney est proche d’un brief créatif. En plus synthétique, d’accord, mais c’est bien un brief. On a le sujet, le style, l’angle de vue, la dominante chromatique, le plan, principal, secondaire, etc…

Bref, disons qu’un bon design est une émotion rendue tangible que l’on choisira parmi une infinité d’itérations créatives. L’IA peut proposer de la matière première créative : textes et images, mais l’étape cruciale où on devra faire un choix est un moment vertigineux qui nous est réservé à nous humains — car il est profondément organique, risqué.

Prompts ChatGPT à intégrer dans un process Data-design pour le SEO

En 2007, un collectif de designers et ingénieurs web (Xiligroup.com) a défini les normes du Data-design comme un ensemble d’outils et de méthodes d’optimisation de contenus éditorial. Ce concept a ensuite évolué en intégrant les critères EEAT de Google (Experience du rédacteur, Expertise, Authoritativeness (rayonnement) de l’auteur, Trust (fiabilité) de la marque et du domaine) . Le Data-Design a été théorisé à l’origine pour qu’un même contenu éditorial puisse être publié avec un formatage homogène, quel que soit le support en ligne, hors-ligne. Il a été largement adopté par des agences de communication à la pointe de l’édition en ligne : rédacteurs web, web designers, développeurs — mais aussi par des éditeurs qui y ont vu une méthodologie éditoriale complémentaire à l’objet imprimé.
Au fil du temps, le Data-design est devenu un outil d’optimisation pour l’optimisation du référencement de contenus. Depuis décembre 2022, grâce à la richesse de ses bases de données couplées à des algorithmes probabilistes puissants, ChatGPT permet de travailler la structure sémantique des contenus et s’impose comme un outil majeur pour le Data-designer. De fait, on va explorer ci-dessous, les principaux prompts qui peuvent être utiles pour le SEO.

Principaux prompts SEO à intégrer dans un process Data-design

Quelques données brutes sur le SEO

  1. Le trafic organique de Google représente environ 53% de tout le trafic de site web dans le monde entier. (Source : BrightEdge, 2021)
  2. 90,63% des pages web ne reçoivent aucun trafic de Google. (Source : Ahrefs, 2020)
  3. Le temps moyen de chargement d’une page web mobile en 2021 est de 4,7 secondes, alors que Google recommande un temps de chargement de moins de 3 secondes. (Source : Google, 2021)
  4. Les backlinks (liens entrants) sont le facteur de classement le plus important pour le référencement organique, selon une étude menée par Moz en 2020. (Source : Moz, 2020)
  5. Les résultats de recherche Google avec des extraits de fonctionnalités (Featured Snippets) ont un taux de clic de 8,6%. (Source : Ahrefs, 2020)
  6. Environ 50% des recherches sur Google se terminent sans clic sur un résultat organique, car les utilisateurs trouvent les informations qu’ils recherchent directement dans les extraits de fonctionnalités. (Source : Jumpshot, 2019)
  7. La longueur moyenne du contenu de la page web sur la première page de Google est de 1 447 mots. (Source : Backlinko, 2021)
  8. Plus de 50% des recherches sur Google sont effectuées à partir d’appareils mobiles. (Source : StatCounter, 2021)
  9. Les entreprises qui ont un blog reçoivent en moyenne 97% de liens entrants en plus vers leur site web. (Source : HubSpot, 2020)
  10. 40,7% des sites web utilisent WordPress comme plateforme de gestion de contenu (CMS). (Source : W3Techs, 2021)

Note : Les statistiques et les tendances peuvent varier en fonction de la source et de la méthode utilisée pour les collecter. Les chiffres fournis sont une moyenne basée sur les sources citées.

Liens utiles