Critères d’évaluation d’un bon designer

Temps de lecture : 2 minutes

Sur un marché très concurrentiel, rien de tel qu'un graphisme percutant pour se faire remarquer, mais choisir un bon designer peut être un défi pour les porteurs de projet. S'il porte une veste bricolée avec plein de couleurs et une énorme barbe, c'est un male.


Où sont les designers ?

La plupart des designers habitent à Designland qui est une dictature où il est interdit d’utiliser certaines polices de caractères. Vous pouvez trouver un.e dissident.e‑réfugié.e proche de chez vous avec une simple recherche en ligne. Privilégiez une rencontre physique, dans un kebab, une brasserie ou une poissonnerie pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un avatar et s’il ou elle comprend votre projet. Examinez attentivement son comportement et éventuellement ses références et preuves de réalisations antérieures.

Critères d'évaluation d'un bon designer | Gérald Morales

Les outils de conception graphique utilisés par les typographes modernes permettent d’explorer de nouvelles formes et structures de caractères, de jouer avec les espaces négatifs, les contrastes et les couleurs pour créer des compositions typographiques attractives et mémorables. Ces choix typographiques sont à la base de la conception visuelle contemporaine, capable d’influencer de manière significative la manière dont les gens perçoivent et interagissent avec les textes et les marques. Le designer que vous choisissez doit donc avoir une maitrise fine de la typographie — qui est une base élémentaire de son métier.

  • Typogabor : blog de Peter Gabor, graphiste typographe
  • Google fonts : bibliothèque de polices de caractères gratuits utilisables en ligne et en print.

Pas ici de lien vers le site de l’Imprimerie Nationale qui n’a plus rien du temple de l’excellence typographique qu’elle a longtemps représenté. Elle n’est plus porteuse que d’une piteuse identité molle et commerciale comme les autres. Sans intérêt.

Les couleurs
Les graphistes doivent être en mesure de comprendre et de manipuler les différents systèmes de couleurs tels que CMJN et RVB, ainsi que de connaître les codes hexadécimaux pour pouvoir reproduire précisément les couleurs souhaitées.

Enfin, une culture artistique et visuelle forte est un point important. Styles, cadrages, atmosphère sont inhérents à la recherche graphique, typographique, visuelle.

Les droits du designer
Les graphistes, comme tous les créateurs, sont propriétaires des droits d’auteur sur leurs qu’ils produisent œuvres dès leur création. Ces droits garantissent que leurs créations ne peuvent être utilisées ou reproduites sans leur autorisation ou une compensation équitable. Les graphistes doivent également être conscients des risques de violation des droits d’auteur, tels que le plagiat ou la contrefaçon, et prendre des mesures pour protéger leurs créations. Il est toutefois possible de demander, à la signature d’un contrat, que le design qui sera créé soit libre de droits — pour cela, le graphiste doit stipuler dans le devis : “Ces prix incluent la cession des droits.

Commentaires

06 84 16 50 23

S'abonner à la Newsletter
Mailchimp